Accueil / A la Une / Burkina Faso : à Solenzo, les terroristes règnent désormais en maîtres absolus

Burkina Faso : à Solenzo, les terroristes règnent désormais en maîtres absolus

Partagez ceci :

Solenzo, le chef-lieu de la province des Banwa, frontalier avec le Mali est sous le contrôle effectif des groupes armés terroristes. Et c’est depuis la résidence du Haut-commissaire de la province que le chef terroriste, qui serait d’origine malienne, administre le territoire conquis. Il déploie sans pression sa stratégie de ralliement de la population des Banwa à sa cause, en attendant un improbable réveil de Ouagadougou.

Les groupes armés terroristes (GAT) ont sans doute dans leur gibecière l’une des plus grosses prises jamais réalisées au Burkina Faso depuis le début de leurs actions de déstabilisation. En quatre  semaines, ils ont réussi à mettre la ville de Solenzo, chef-lieu de la province des Banwa, sous leur coupe. 

Après s’être rassurés que l’ensemble des piliers de la défense de la ville se sont écroulés sous leur pression, les bandes armées ont décidé d’entrer et d’occuper Solenzo.

Dès le lendemain du discours du président de la Transition, Paul Henri Sandaogo Damiba, à la Nation, le chef de la bande armée terroriste de la « Katiba » de Solenzo a effectué une entrée en grande pompe à Solenzo, selon plusieurs sources, avant de s’installer dans les locaux désertés par le Haut-commissaire de la province des Banwa. Le symbole est fort, l’affront est incroyable. 

Arrivé au pouvoir à la faveur d’un coup d’État en janvier dernier, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba avait promis de lutter farouchement contre les groupes terroristes, contrairement à son prédécesseur à qui il reprochait notamment son incapacité à faire face à la menace terroriste. Près de sept mois, plus de 40% du territoire burkinabè est passé dans l’escarcelle des forces du mal qui continuent de gagner du terrain.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »