Accueil / Country / West Africa / Mali / Des groupes armés et ex-rebelles pourraient intégrer l’armée malienne
Colonel-Assimi-Goita 610

Des groupes armés et ex-rebelles pourraient intégrer l’armée malienne

Partagez ceci :

Le gouvernement malien a fait quelques annonces dans le cadre de la relance de l’accord de paix d’Alger signé en 2015 dont l’application sur le terrain rencontre des difficultés.

A l’issue d’une rencontre à Bamako entre le gouvernement malien et les groupes armés (pro-Bamako et ceux de l’ex-rébellion), il a été décidé que des groupes armés du Nord pro-gouvernementaux et les ex-rebelles de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) qui occupent toujours la ville malienne de Kidal seraient intégrés sont au sein de l’armée nationale.

Cette opération, qui s’étendra sur les deux prochaines années 2023-2024, concerne 26 000 ex-combattants.

Le gouvernement malien a pris l’engagement de prendre les dispositions nécessaires afin de mettre en œuvre des réformes politiques et institutionnelles nécessaires pour faire avancer l’application de l’accord d’Alger.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »