Patrick Ngowi : l’un des 10 jeunes millionnaires africains à suivre !

Partagez ceci :

Patrick Ngowi a une histoire particulièrement exceptionnelle. Alors qu’il ne voyait aucun horizon à son avenir, ce Tanzanien a décidé de prendre le chemin des affaires à seulement 19 ans. Ainsi, Patrick Ngowi vendait à l’époque des téléphones mobiles fabriqués en Chine. Un début assez difficile mais qui lui montrera le chemin du succès tant espéré.

Après des années à gérer sa vie, il possède aujourd’hui l’une des sociétés d’énergie solaire les plus prospères d’Afrique de l’Est — Helvetic Solar Contractors. Pour ce lancer, il bénéficié d’un prêt de 1800 dollars US contracté chez ses proches. Des proches qui seront également déterminant dans la suite de sa carrière car ils vont l’aider à partir en Chine.

En Asie, le jeune Ngowi élargi son cercle et noue des contacts pour des partenariats dans le domaine de l’énergie. Il y a quatre ans, le chiffre d’affaires de son entreprise dépassait les 5 millions de dollars et l’entreprise était évaluée (en 2014) par KPMG East Africa à 15 millions de dollars.

Le succès de Patrick dépasse sa Tanzanie natale. Le magazine, Forbes le présente désormais comme l’un des « 10 jeunes millionnaires africains à suivre ». Un terme qui en dit long sur le poids financier cet enfant des quartiers pauvres. S’il a autant de succès, Patrick Ngowi n’oublie pas sa situation du passé, une situation de précarité dans laquelle vit aujourd’hui certain de ses compatriotes.

Voilà pourquoi il a choisi de créer sa fondation dénommée ‘Lumière pour la vie’. Celle-ci s’investit dans la fourniture d’énergie renouvelable aux communautés.  Un vrai coup de pouce dans un pays où la couverture de l’énergie électrique n’est pas grande.

Son entreprise Helvetic Solar Contractors a déjà installé plus de 6 000 petits systèmes solaires sur les toits en Tanzanie. Les foyers de son pays ne sont pas les seuls bénéficiaires, les coins reculés des autres pays d’Afrique de l’Est, comme le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi bénéficient de son initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *