Accueil / A la Une / RCA : 320 gendarmes camerounais dont 28 femmes en mission de pacification

RCA : 320 gendarmes camerounais dont 28 femmes en mission de pacification

Partagez ceci :

Pendant un mois, les éléments de la Gendarmerie camerounaise, ainsi que 430 militaires du pays, seront déployés à travers la République centrafricaine (RCA).

320 gendarmes, dont 28 femmes du contingent camerounais de forces de sécurité pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) sont en partance pour la République centrafricaine. Les éléments de la Gendarmerie camerounaise ont reçu le drapeau, signe officiel de leur départ, jeudi 15 septembre au Centre de perfectionnement aux techniques de maintien de l’ordre d’Awae, ville située à 60 kilomètres de Yaoundé. Une fois en Centrafrique, les forces camerounaises seront divisées en deux unités appelées Formed Police Unit (FPU) dans le jargon onusien.

Selon les informations officielles, la FPU I sera stationnée à Boa avec pour commandant le chef d’escadron Ekokola Nathaniel Nwesse. La FPU II sera basée à Bangui et aura à sa tête le commandant Jonas Bayong Lemah. « La troupe qui s’en va avec moi a un moral très haut, consciente qu’elle va travailler dans les conditions optimales, car l’ensemble du matériel a été renouvelé », a déclaré le chef d’escadron Ekokola Nathaniel Nwesse à la radio d’État. Leur mission va durer environ un mois.

Les éléments qui rejoignent la Centrafrique font partie du 9e contingent camerounais de la Minusca qui est en cours de déploiement dans ce pays voisin en crise sociopolitique depuis 2013. 430 militaires Camerounais font également de cette mission. Au total, ce sont 1 070 éléments des forces de défense et de sécurité qui vont composer le 9e contingent camerounais des Casques bleus de l’ONU en RCA.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »