Accueil / Africa top success / RCA : le groupe français Castel visé par une enquête pour crimes de guerre

RCA : le groupe français Castel visé par une enquête pour crimes de guerre

Partagez ceci :

« Complicité de crime contre l’humanité et de crimes de guerre ». C’est du moins le motif pour lequel une enquête a été ouverte suite aux accusations portées contre  une filiale du géant français des boissons Castel.

Selon des confidences qui ont été faites à l’Agence de presse française par les avocates de l’ONG The Sentry, le géant français de boissons Castel aurait soutenu financièrement des rebelles en Centrafrique. On retient que, les investigations ont été ouvertes à Paris en France.

Un arrangement entre l’UPC et Sucaf RCA

Le scandale avait été révélé au grand jour en août dernier par l’organisation qui a été cofondée par l’acteur américain George Clooney. A en croire le rapport de l’organisation américaine, les actes incriminés seraient posés par Sucaf RCA, filiale de la Société d’organisation, de management et de développement des industries alimentaires et agricoles (Somdiaa). Il s’agit d’une structure contrôlée  à 87 % par le groupe Castel. La société est accusée d’avoir « négocié un arrangement sécuritaire » avec, l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC). Ce groupe armé est accusé d’exactions.

Sucaf RCA finance l’UPC

Le document de l’organisation américaine indiquait notamment que « l’arrangement » avait pour but de « sécuriser l’usine et les champs de canne à sucre » de Sucaf RCA. L’UPC devrait également « tenter de protéger le monopole de la société ». En contrepartie, le géant français des boissons Castel avait mis sur pied un « système sophistiqué et informel pour financer les milices armées par des paiements directs et indirects en espèces, ainsi que par un soutien en nature sous forme d’entretien des véhicules et de fourniture de carburant » selon le rapport de l’ONG The Sentry.

Source: Lanouvelletribune.info

Titre modifié




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »