RDC : Quand Ebola provoque la division dans le gouvernement…

Partagez ceci :

La présidence de la République démocratique du Congo a pris la décision de gérer directement la riposte à l’épidémie d’Ebola dans l’est du pays. En riposte, le ministre congolais de la Santé a démissionné de son poste.

Devant l’urgence, un secrétariat technique a été créé et relève directement du président de la République Felix Tshisekedi. Selon le ministre Oly Ilunga, il s’agit de l’ingérence dans la gestion de la réponse à l’épidémie d’Ebola.

Ministre de la Santé pendant près de trois ans, M. Ilunga a été contrarié par cette décision lui qui a toujours critiqué les pressions extérieures pour la mise en place d’un deuxième vaccin Ebola. Selon lui, ce vaccin n’est pas adapté puisqu’il faut deux doses en deux mois pour être efficace.

Notons que l’épidémie d’Ebola qui a débuté en août dernier a tué plus de 1.7000 personnes jusqu’à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *