Accueil / A la Une / Sénégal: « Il n’y a pas de droit de grève à l’INPG », la mise en garde de Macky Sall aux étudiants

Sénégal: « Il n’y a pas de droit de grève à l’INPG », la mise en garde de Macky Sall aux étudiants

Partagez ceci :

Le Sénégal dispose désormais d’un établissement consacré à la recherche en matière gazière et pétrolière. L’Institut national du pétrole et du gaz (INPG), a officiellement ouvert ses portes le 24 octobre dernier avec le lancement de la première promotion du Master spécialisé en Ingénierie pétrolière et gazière.

L’établissement, le premier du genre en Afrique de l’ouest comme le souligne Koaci.com, va former pour ses débuts, 22 étudiants pensionnaires issus du Sénégal et de la diaspora dans cinq programmes diplômant et certifiant.

L’objectif phare de l’institution de répondre aux besoins complets de l’industrie pétrolière et gazière au Sénégal et en Afrique.

« L’institut apporte aux ingénieurs, techniciens et agents de l’État une profession connexe et des formations spécialisées pour adapter leur savoir-faire à une industrie qui est nouvelle dans notre pays », a expliqué son directeur général, Aguibou Ba.

Le directeur a toutefois rappelé que l’établissement n’ambitionne pas se substituer aux écoles et centres de formation qui sont dans le domaine des sciences et techniques, mais plutôt d’offrir une formation complémentaire, spécialisée et compétitive.

Le président Macky Sall, présent à l’inauguration de l’établissement, a soulevé l’importance de cette institution tout en appelant les étudiants à prendre au sérieux leur formation et à renoncer à leur ‘’droit de grève’’.

Pour le président sénégalais, « la pagaille de grève », ne saurait rimer avec cette formation de qualité. «J’avais demandé qu’on inscrive dans les statuts qu’il n’y a pas de droit de grève à l’INPG. Je ne badine pas », a martelé Macky Sall tout en rassurant que l’essentiel sera fait pour que les apprenants soient dans de bonnes conditions d’études.

Il faut souligner que l’exploitation pétrolière et gazière est à cœur de l’économie sénégalaise. Elle devrait générer près de 150 milliards de dollars.

Résultat de recherche d'images pour "L’Institut national du pétrole et du gaz au sénégal"

 

Résultat de recherche d'images pour "L’Institut national du pétrole et du gaz au sénégal"




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »