Accueil / Africa top success / Tchad : lourd bilan après une attaque de Boko Haram ce mardi

Tchad : lourd bilan après une attaque de Boko Haram ce mardi

Partagez ceci :

Des dizaines de soldats tchadiens, entre 20 et 40 selon des sources, ont été tués ce mardi 23 novembre dans la province du Lac (sud-est) lors de l’installation d’un poste avancé de l’armée.

La présidence tchadienne évoque une attaque-surprise.

Des assaillants en très grand nombre ont attaqué successivement par vagues les soldats tchadiens. Le poste attaqué a été détruit et des armes ont été emportées, précisent des sources locales.

Selon le bilan de la présidence, on note une vingtaine de morts et des blessés dans les rangs de l’armée. D’autres sources indiquent que plusieurs soldats sont portés disparus.

Quelques jours avant l’attaque, Mahamat Idriss Deby Itno en visite dans la zone déclarait que Boko Haram était « sérieusement affaibli », n’osait plus « attaquer frontalement l’armée » et s’adonnait désormais « au banditisme ».

Cette attaque est considérée comme une réponse des jihadistes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »