Umalis Group
Home / A la Une / Togo : pour le PNP, le pouvoir en place sabote la lutte pour l’alternance
Crédit photo : togovision.com

Togo : pour le PNP, le pouvoir en place sabote la lutte pour l’alternance

Partagez ceci :

En réponse à l’accusation à peine voilée du Parti National Panafricain (PNP) par la police nationale dans le cadre des enquêtes mettant en cause les présumés auteurs de la tentative d’insurrection du 23 novembre dernier, la formation politique de Tikpi Atchadam a indiqué ce vendredi 06 décembre qu’elle n’est mêlée ni de près ni de loin à une quelconque opération de déstabilisation, rapporte togobreakingnews.com.

Par conséquent, le PNP dénonce une opération de chasse à l’homme et fustige la technique du pouvoir en place visant à saboter la lutte pour l’alternance au Togo.

En effet, la police nationale togolaise a présenté en début de semaine à la presse 18 individus qui seraient les présumés auteurs de la tentative d’insurrection armée du 23 novembre dernier. Selon la police, ils sont membres du mouvement « Tigre révolution » dont le but ultime est de renverser les institutions de la République en 3 jours.

D’après les propos du Directeur de la police nationale, Yaovi Okpaoul, ces derniers ont été approchées au cours des réunions du PNP par des individus qui leur ont proposé de se joindre à un mouvement plus radical et plus révolutionnaire, « Tigre révolution ».

« Le peuple togolais n’est pas dupe et il comprend parfaitement que ‘’Tiger’’ n’est rien, et personne d’autre, que le pouvoir lui-même. C’est juste le nom donné à une opération anti-alternance en 2020 », conteste pour sa part Dr Kossi Sama, Secrétaire général du PNP, dans un message audio.

Pour ce dernier, cette sortie de la police serait le début d’une série d’arrestations arbitraires. Dr Sama explique que l’objectif de cette technique du pouvoir en place est l’anéantissement de la lutte du peuple togolais en quête de liberté et de démocratie.

« Le PNP n’a jamais été un parti Djihadiste »

De même, Nicodème Habia du parti « Les Démocrates » soutient le parti de Tikpi Atchadam à travers un message audio rendu public sur les réseaux sociaux.

Selon Nicodème Habia, cette affaire n’est qu’une « comédie » bien orchestrée par le régime en place dans le seul but « d’étouffer le Parti National Panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »