Afrique: ces formations qui font décrocher (rapidement) un emploi

Partagez ceci :

C’est une évidence sur le continent. Dans leur majorité, les diplômés patientent longtemps avant de trouver leur premier emploi. La Tunisie n’échappe guère à cette triste réalité: au moins 29 mois. Face à la saturation du marché de l’emploi, quelles sont les formations qui offrent alors de débouchés en temps record ?

D’après une étude annuelle menée par un think tank d’entrepreneurs tunisiens, rapporte Jeune Afrique, les formations en « médecine » sont celles où les jeunes diplômés trouvent le plus rapidement un emploi.

Pour cette édition 2019, souligne la même source, les experts ont consulté 100 établissements sur les 203 que comptent le pays ainsi que 12 universités sur 13 en tout.

Au total, ils ont analysé l’insertion professionnelle des diplômés dans 437 spécialités, ce qui représente un échantillon d’environ 10 000 personnes.

Sur le nombre total de spécialités, seules 19 permettent de trouver un emploi en moins de six mois. Les mieux lotis sont les étudiants en médecine : ils mettent en moyenne 3,5 mois à trouver un job.

Les titulaires d’un bachelor de la Tunis business school (TBS) sont également en bonne position puisqu’ils patientent 3,6 mois en moyenne avant de décrocher un emploi.

« À l’inverse, 65 % des spécialités étudiées possèdent un délai d’attente moyen supérieur à deux ans », expliquent les experts de l’IACE, pointant au passage le lien direct entre le taux d’encadrement des promotions et le délai moyen d’insertion dans le premier emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *