Accueil / Africa top success / Algérie/Santé : 380 places pédagogiques en formation dans le paramédicale

Algérie/Santé : 380 places pédagogiques en formation dans le paramédicale

Partagez ceci :

En Algérie, il existe plusieurs formations dans le secteur de la santé, entre autres dans le paramédicale, où on retrouve des jeunes qu’ils soient garçons ou filles s’intéressant de près à ce domaine, qui reste utile pour la société. Ainsi donc, et à en croire certaines sources, et rien qu’au niveau de la capitale algérienne, Alger en l’occurrence, le nombre d’intéressés est assez éloquent.

Ça parle de pas moins de 380 places pédagogiques de formation supérieure dans les différentes spécialités paramédicales dans cette wilaya citée. Des places qui sont prévues au titre de la nouvelle session de formation 2018/2019. C’est ce qu’on apprend du côté de la responsable de la formation à la direction de wilaya de la santé et de la population.

En effet, le Dr Nadhira N  aurait fait état de 380 places pédagogiques réparties sur cinq spécialités de la formation paramédicale dont trente places de sages-femmes de santé publique, 300 places d’infirmiers de santé publique et 39 places de manipulateurs d’imagerie médicale de santé publique. D’autres places pédagogiques en hygiène de la santé publique et cinq en nutrition sont programmées.

Selon les statistiques, ce nombre de places pédagogiques de la formation supérieure dans les différentes spécialités paramédicales uniquement au niveau de la capitale algérienne aurait reculé par rapport à la session précédente de 2017, où il y’avait 522 places, la résultante au nombre de places qui est limité au niveau de cette wilaya pilote de l’Algérie profonde.

Notons que l’institut national de formation paramédicale sis dans la ville d’Hussein-dey dans la capitale et les autres annexes de formation prennent en charge la formation des étudiants de toutes les wilayas du pays. Comme il faudra aussi signaler que la formation paramédicale concerne les bacheliers des sessions 2017 et 2018 dans les filières des mathématiques et math-techniques (spécialités paramédicales et sages-femmes) ainsi que les sciences expérimentales.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »