Home / Africa top success / L’arbitrage algérien en deuil: Said Roumane n’est plus !

L’arbitrage algérien en deuil: Said Roumane n’est plus !

Partagez ceci :

Encore un deuil dans le monde sportif algérien. Des personnalités sportives sont en effet disparues (Décédées) suite à de longues maladies et d’autres qui quittent ce bas monde subitement, où étant à l’âge avancé. Des cas des regrettés Kermali Abdelhamid et Smail Khabatou qui sont décédés, laissant un grand vide dans le monde sportif algérien.

Ainsi donc, Said Roumane, un ancien arbitre international des années quatre-vingts (80) vient de quitter ce bas monde, lui qui était hospitalisé à l’hôpital Mustapha Pacha à Alger depuis quelques jours. Le défunt avait rendu l’âme mercredi 28 novembre à l’âge de 73 ans. Il a été enterré jeudi au cimetière d’El Madania (Alger).

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Said Roumane a effectué ses premiers pas dans l’arbitrage au début des années 1970 au niveau de la ligue d’Alger pour atteindre le rang d’arbitre international au plus fort de sa carrière d’homme en noir. Il faisait partie de la commission d’arbitrage comme formateur évaluateur durant des années durant.

Son décès a laissé en émoi la famille sportive algérienne, et l’un des hommes les plus touchés par son décès, Monsieur Ali Malek, qui est président de la ligue nationale du football amateur, qui a côtoyé le défunt pendant des décennies dans le milieu du football national livre ses impressions, en disant « Said Roumane était un grand homme et un grand arbitre. Durant toute sa brillante carrière d’arbitre, de formateur il n’avait que des amis.».

En quelques mots, Said Roumane faisait partie de cette lignée d’arbitres qui ont honoré leur rang et le corps pour lequel ils se sont dévoués et ont beaucoup sacrifié sans rien attendre en retour. Il était un homme dévoué, estimé de tous, lui qui laissera certainement un grand vide chez les personnes qui l’avaient côtoyé, notamment ses disciples et ses proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »