Accueil / Pays / Afrique Centrale / Burundi: Pierre Nkurunziza se lance dans la promotion des valeurs morales

Burundi: Pierre Nkurunziza se lance dans la promotion des valeurs morales

Partagez ceci :

Entre appel aux valeurs familiales, adoption d’une nouvelle constitution et autres, le président burundais multiplie les actions. Inscrit dans une logique de retour aux valeurs morales, Pierre Nkurunziza se penchera sur la question avec la population de Cankuzo au Nord-Est du pays, rapporte Africanews.

Le “Imboneza yamaho’’ qui depuis fin 2017 s’est lancé dans une campagne de moralisation, attend de la part de « la population une prise de conscience de leur citoyenneté, mais aussi de l’amour que les Burundais doivent porter à leur pays », peut-on lire sur le site de la présidence burundaise d’après la même source. Différentes mesures faut-il le souligner, ont été adopté depuis le début de la campagne, notamment, l’interdiction du concubinage appelant ainsi tout les couples au mariage, le black-out sur le port des mini-jupes, collants et autres pantalons portés bas pour les femmes.

Les sorties des ONG qui dénoncent l’atteinte à liberté des droits de l’homme ne semblent guère arrêter le président burundais. « Il y a cette volonté du pouvoir de contrôler la population. Aujourd’hui, on parle de cette loi, les fouilles-perquisitions de tous les jours, du contrôle (quotidien) des cahiers de ménage (qui recensent les habitants de chaque maison à travers tout le pays). La population n’est plus libre. Donc il y a une dérive autoritaire de la part du pouvoir ces derniers jours », confiait récemment Jean-Baptiste Nsabimana, le secrétaire exécutif de l’ONG Iteka en exil. Le président Pierre Nkurunziza entend proscrire l’incivisme du quotidien des burundais et balisé la voie à son probable successeur.

Pour rappel, le président burundais à créer la surprise générale en juin dernier en renonçant à un autre mandat en 2020 à la tête du Burundi après avoir promulguer la nouvelle constitution qui le maintenait au pouvoir jusqu’ en 2034.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »