Home / Africa top success / CAN-2018/Dames: ce sera au Ghana du 17 Novembre au 1er Décembre

CAN-2018/Dames: ce sera au Ghana du 17 Novembre au 1er Décembre

Partagez ceci :

Moins d’un mois séparent les amoureux du football féminin pour le rendez-vous africain de la CAN 2018. Une 11è édition qui est très attendue de la part des équipes participantes, au nombre de huit, réparties en deux groupes de quatre équipe chacun. Une édition qui débutera du 17 Novembre et qui s’étalera sur intervalle de quinze jours, soit jusqu’au 1er Décembre de l’année en cours.

En tous, il y’a huit équipes, avec deux groupes. Le groupe A est composé du pays organisateur, le Ghana, ainsi que l’Algérie, le Mali et le Cameroun. Dans l groupe B, on retrouve le Nigéria, l’Afrique du Sud, la Zambie et le Kenya. Le premier tour verra le déroulement de douze (12) rencontres et débutera du 17 Novembre au 24 du mois cité. Et les équipes semblent prêtes pour des sacrifices sur le terrain, avec comme seul et unique mort d’ordre de gagner et d’engranger des points dans la phase des poules.

Dans chaque groupe, il y’aura deux qualifiés, et les quatre équipes qui passent auront deux jours d’intervalle, soit le 25 et le 26 Novembre, alors que les deux rencontres des demi-finales se joueront le 27 Novembre. La rencontre de classement pour la troisième place aura lieu le 30 du mois cité au « Cape Coast Stadium » alors que la grande finale se jouera le 1er décembre à « Accra Stadium ».

Trois horaires ont été choisies pour le déroulement des rencontres, soit 15h30’, 16h00’ et 18h30’. Cette phase finale sera très serrée entre les huit équipes qui prendraient part à cette 11è édition. Dans chaque groupe, ce sera acharnée entre les quatre sélections, qui lutteront pour arracher le fameux sésame pour les demi-finales. Une chose est sûre, chaque sélection fera de son mieux pour aller de l’avant et pourquoi pas réaliser le meilleur parcours possible et pourquoi pas créer la surprise et la sensation, alors que d’autres voudraient se forger un nom et d’autres acquérir plus d’expérience sur le plan africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »