Umalis Group
Home / A la Une / Centrafrique : Embargo sur la livraison des armes à feu

Centrafrique : Embargo sur la livraison des armes à feu

Partagez ceci :


Jusqu’au 31 juillet 2020, toute fourniture, vente ou transferts directs ou indirects à la République centrafricaine, d’armement et de matériel connexe de tout type devrait cesser. Ainsi en a décidé le Conseil de sécurité de l’ONU. La résolution a été prise le 1er février dernier.


Le Conseil de sécurité s’est déclaré particulièrement préoccupé par les informations selon lesquelles des réseaux transnationaux de trafiquants continuent de financer et d’approvisionner les groupes armés en Centrafrique et a demandé au groupe d’experts de prêter une attention particulière à l’analyse de ces réseaux.

La mesure devrait donc contribuer à limiter les affrontements meurtriers en Centrafrique.

« Dans un contexte sécuritaire qui demeure instable, il nous paraît important de conserver une approche responsable et de veiller à accompagner les autorités centrafricaines dans leurs progrès en matière de réforme du secteur de la sécurité, de désarmement, démobilisation et réintégration des anciens membres des groupes armés, et de gestion des armes et des munitions », a laissé entendre Anne Gueguen, représentante permanente adjointe de la France aux Nations unies, qui a voté pour le compte de la France.

Ces mesures ne s’appliqueront notamment pas aux livraisons de matériel non létal et à la fourniture d’une assistance, y compris les activités de formation opérationnelle et non opérationnelle dispensée aux forces de sécurité de la RCA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »