Accueil / A la Une / La veuve de Thomas Sankara demande que le procès soit filmé et archivé

La veuve de Thomas Sankara demande que le procès soit filmé et archivé

Partagez ceci :

Un appel a été lancé par des organisations et des personnes physiques dont la veuve de Thomas Sankara, Mariam Sankara, afin que le procès de l’assassinat de l’ancien président du Burkina Faso et celui de ses douze compagnons soit filmé et confié aux archives.

35 ans après sa mort, le procès historique du père de la révolution burkinabè s’est ouvert le 11 octobre dernier. Les avocats de la partie civile avaient demandé que le procès soit diffusé sur les médias ou à défaut filmé aux fins d’archivage.

Les avocats de la défense s’y étaient opposés alors que la loi permet au président du tribunal d’autoriser l’enregistrement en prenant une décision motivée comme ce fut le cas lors du procès du putsch de septembre 2015 qui s’est tenu devant la même juridiction.

« Nous osons croire que le Tribunal Militaire se ravisera et espérons qu’il accédera à cette requête. Car il s’agit non seulement de juger les acteurs de ce crime, mais également d’informer le peuple, de mettre en mémoire, avec les moyens de communication modernes, ce moment important de notre Histoire collective et individuelle. Nous devrons y tirer à jamais des leçons en termes de respect mutuel et du caractère sacré de la vie pour les générations actuelles et futures », lit-on dans un communiqué en date du 15 octobre.

Notons que le procès reprend le 25 octobre prochain.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »