Umalis Group
Home / A la Une / Mali : vers une possible levée des sanctions de la CEDEAO

Mali : vers une possible levée des sanctions de la CEDEAO

Partagez ceci :

L’ancien président du Nigeria Goodluck Jonathan est depuis ce mercredi 23 septembre à Bamako dans le cadre d’une visite de 48 heures qui pourrait aboutir à une levée des sanctions imposées par la communauté ouest-africaine au lendemain du coup d’État du 18 août.

Cette visite au Mali du médiateur de la Cédéao intervient une semaine après le sommet d’Accra avec la junte malienne. Au cas où les conditions sont réunies, les sanctions qui mettent à mal les finances publiques seront levées. La visite de Goodluck Jonathan n’est qu’une démarche préliminaire. La décision finale revient au chef d’État ghanéen Nana Akufo Addo, président en exercice de la Cedeao.

Pour rappel, l’institution sous-régionale a conditionné cette levée de sanctions à la nomination de deux civils au poste de président de la République et de Premier ministre de la transition. La nomination en début de semaine d’un président et d’un vice-président de la transition par la junte malienne, règle-t-il définitivement le problème ?

Une rencontre est prévue ce jeudi 24 septembre entre Col Assimi Goïta, vice-président de la transition, et Goodluck Jonathan ; puis une autre avec le nouveau président Bah N’Daw.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »