Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Nigéria / Nigéria : au moins 443 détenus libres après l’attaque d’une prison  

Nigéria : au moins 443 détenus libres après l’attaque d’une prison  

Partagez ceci :

Une prison d’Abuja, la capitale du Nigeria, a été attaqué ce mercredi 6 juillet. Près de 900 détenus ont été d’abord libérés par les assaillants. L’attaque a été attribuée aux rebelles extrémistes islamiques.

Dans cette même journée du mercredi, des hommes armés ont lancé une attaque mortelle contre un convoi de sécurité préparant la prochaine visite du président nigérian Muhammadu Buhari dans l’État de Katsina (Nord-Ouest) pour l’Aïd El-Kébir.

Le chef d’État nigérian a déploré la fragilité du « système de renseignement », car la prison de Kuje, situé pas loin de l’aéroport internationale d’Abuja, sensée être sous haute sécurité a été sérieusement ébranlée.

Cette attaque minutieusement préparée et menée par plusieurs centaines d’hommes lourdement armés a duré près de 3 heures dans la nuit de mardi à mercredi.

Des centaines de prisonniers de Kuje ont été rattrapés et d’autres encore se seraient rendus de leur plein gré. Au moins 443 prisonniers sont toujours portés disparus.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »