Accueil / A la Une / RDC: un nouvel outil pour lutter contre la corruption dans la passation des marchés publics

RDC: un nouvel outil pour lutter contre la corruption dans la passation des marchés publics

Partagez ceci :

Le président de la RDC, Félix Tshisekedi, qui a présidé lundi 29 août la cérémonie de lancement du système intégré de gestion des marchés publics, a déclaré que le passage à la passation des marchés en ligne « témoigne de notre volonté politique et de notre engagement à relever un double défi ».

« Cette dernière consiste d’une part à concrétiser les réformes engagées dans la gouvernance des finances publiques et d’autre part à relever effectivement le niveau d’amélioration de la qualité des dépenses publiques« , a-t-il déclaré.

Dans le cadre de ce système, l’ensemble du cycle de passation des marchés – demande de projet, appel d’offres, attribution du contrat et paiement – se fera en ligne, coupant les contacts physiques avec les responsables gouvernementaux qui alimentent la corruption.

Le ministre du Budget, Aimé Boji Sangara, a déclaré que les contrats publics représentent 63 % des dépenses du gouvernement. « La mise en place du système de gestion intégrée des marchés publics garantira la bonne allocation des fonds publics », a-t-il déclaré. 

L’Autorité de régulation des marchés publics a déclaré que le système électronique sera un catalyseur pour la bonne gouvernance, un élément essentiel pour la justice sociale et, par conséquent, pour le développement économique durable.

M. Sangara a indiqué que le nouveau logiciel intégrera l’enregistrement des plans de passation des marchés, le traitement du contrôle préalable, la gestion et la publication des avis publics. Il servira également à la gestion de toutes les opérations de passation des marchés et au suivi de l’exécution des marchés publics. 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »