Home / A la Une / Présidentielle en Tunisie: Nabil Karoui ou Kaïs Saïed, un choix difficile !

Présidentielle en Tunisie: Nabil Karoui ou Kaïs Saïed, un choix difficile !

Partagez ceci :

Entre l’universitaire austère et conservateur Kaïs Saïed et le magnat des affaires sulfureux Nabil Karoui, les sept millions tunisiens appelés aux urnes auront fort à faire ce dimanche 13 octobre 2019 pour choisir leur nouveau président.

« Difficile de choisir parce que les programmes sont flous », écrivent nos confrères de France 24.

Le choix du jour, entre Nabil Karoui, qui a passé la majeure partie de la campagne en détention provisoire pour fraude fiscale, et Kaïs Saïed, candidat hors-système et hors-parti, a tout du dilemme cornélien. Un choix « entre peste et choléra », comme ont pu le titrer plusieurs médias maghrébins.

Abdelaziz Mahjoub vient toujours voter en arborant le Chechia traditionnel.

« Les indifférents et les absents auront tort », avertissait le Temps dimanche matin.

« J’espère que ces élections seront annulées », déclare Linda Al-Hadjiri, 49 ans, enseignante, qui a fait le choix de ne pas choisir en votant blanc. « Kais Saïed a un discours que les Tunisiens ne comprennent pas et l’autre est un corrompu. J’aurais voulu que d’autres candidats se qualifient. »

Elle fustige un vote « qui est le résultat de l’ignorance des Tunisiens et de la corruption des politiques ».

Rezzougua est plus modéré. Si le vieil homme concède avoir choisi par défaut dans « un souci d’équilibre des pouvoirs » entre le futur président et le Parlement, il s’estime satisfait du vote.

« C’était difficile de choisir aujourd’hui parce que les programmes sont flous. Et avec la conjoncture économique actuelle de la Tunisie, on ne sait pas comment ils vont faire pour les appliquer« , explique cet entrepreneur de 70 ans.

Traduction »