Home / Africa top success / Tunisie: pour la relance du développement dans les régions frontalières avec l’Algérie

Tunisie: pour la relance du développement dans les régions frontalières avec l’Algérie

Partagez ceci :

En visite en Tunisie, le ministre algérien de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, B.Nourredine a été reçu par le président tunisien, B.C.Essebsi et ce au siège de la présidence de la république à Carthage. L’hôte de la Tunisie était destinataire d’une lettre transmise part le président algérien Abdelaziz Bouteflika au président tunisien.

A l’ordre du jour de cette visite, le développement des zones frontalières entre les deux pays voisins. A cet effet, le ministre algérien avait une entrevue avec le chef du gouvernement tunisien, C.Youcef. Les autorités tunisiennes montreraient leur satisfaction de l’excellent niveau de coopération entre les deux pays, notamment dans la lutte contre le terrorisme et contre toute forme de crime organisé.

Le chef de l’état tunisien avance la nécessité de promouvoir les régions frontalières des deux pays afin de garantir la stabilité des habitants de ces régions, améliorer leurs conditions de vie et renforcer la vigilance sécuritaire dans ces zones, pour appuyer les efforts des deux États dans la lutte contre le terrorisme.

Il faut dire qu’entre les deux pays, les relations historiques étaient de tous les temps solides, avec cette union dans les relations de fraternité privilégiées. Idem pour la confiance mutuelle entre les symboles de la génération de l’indépendance et les bâtisseurs de l’état moderne. Les deux parties se félicitent en outre de l’évolution des relations de coopération bilatérale dans tous les domaines.

Le président tunisien aurait salué l’initiative d’organiser la première réunion des gouverneurs des régions frontalières entre la Tunisie et l’Algérie, en tant que mécanisme de développement de la coopération sur la bande frontalière. Le chef de l’état tunisien soulignerait en outre l’impératif d’assurer le suivi des recommandations de cette réunion, d’où cette  priorité de les inscrire dans le programme de la coopération entre la Tunisie et l’Algérie.

Signalons que le ministre algérien aurait transmis au président tunisien l’expression de considération et d’amitié de son homologue algérien et ses souhaits de progrès et de stabilité pour la Tunisie. Enfin, les deux ministres de l’intérieur des deux pays présideront les travaux du comité bilatéral frontalier algéro-tunisien, qui comportent une rencontre des walis des wilayas frontalières des deux pays, du coté de l’Algérie, celles qui ont pour noms El-Tarf, Souk Ahras, El-Oued et Tébessa et du coté tunisien, il y’a Djendouba, El-Kaf, Touzer et Gafsa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »