Accueil / Country / West Africa / Burkina Faso / Terrorisme au Burkina Faso : le ministre de la Défense a été limogé !

Terrorisme au Burkina Faso : le ministre de la Défense a été limogé !

Partagez ceci :

Deux décrets présidentiels lus ce lundi 12 septembre dans la soirée à la télévision nationale ont confirmé le limogeage du ministre de la Défense, Barthélémy Simporé. En poste depuis 2021, il a été remercié par le président de transition, Paul-Henri Sandaogo Damiba.

Le président de la transition Paul-Henri Sandaogo Damiba prend contrôle du ministère de la Défense et le colonel-major Silas Keïta promu général de brigade devient ministre délégué.

C’est le premier remaniement depuis la mise en place du gouvernement de transition en mars dernier alors que les attaques terroristes se multiplient ces derniers jours et que près de 40% du territoire burkinabè est hors de contrôle de l’État,

Même si le président Damiba dressait il y a encore quelques jours un bilan plutôt positif de la lutte anti-jihadiste, la réalité sur le terrain est toute autre. Deux soldats et dix assaillants sont morts il y a quelques heures dans une attaque contre un détachement militaire dans la province de l’Oudalan, selon l’armée burkinabè.

Au moins 35 civils avaient péri il y a seulement une semaine dans l’explosion déclenchée à distance d’une bombe au passage de leur convoi, entre Djibo et Bourzanga.

Cette nouvelle responsabilité du président burkinabè de la transition est un nouveau défi sécuritaire à relever.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »