Accueil / Africa top success / Une journaliste française expulsée de la RDC depuis ce mardi

Une journaliste française expulsée de la RDC depuis ce mardi

Partagez ceci :

Convoquée dans la matinée de ce mardi à la Direction générale des Migrations, à Kinshasa, la journaliste française Sonia Rolley s’est retrouvée expressément quelques heures après dans un vol à destination de Paris via Addis Abeba.

Les autorités congolaises ont indiqué que la correspondante sur place de Reuters ne pouvait plus rester dans le pays, parce qu’« il ressort de son dossier qu’elle s’est retrouvée en conflit avec les textes légaux et réglementaires régissant la police des étrangers ; et donc, en situation de séjour irrégulier ».

Il lui a été notifié qu’elle n’était pas expulsée pour son travail à Reuters, mais pour « ses activités antérieures ».

Dans un tweet, le bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme en République Démocratique du Congo s’inquiète des conditions de cette expulsion en précisant « les difficultés rencontrées par d’autres correspondants de la presse étrangère pour obtenir ou renouveler leurs accréditations et exercer leur métier librement » dans le pays.

Pour Amnesty International, l’expulsion de Sonia Rolley illustre « le climat dangereux dans lequel évoluent les médias en RDC ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »