Accueil / EUROPE / France : un député victime de racisme à l’Assemblée nationale

France : un député victime de racisme à l’Assemblée nationale

Partagez ceci :

Le député de La France Insoumise Carlos Martens Bilongo a été victime de  propos racistes alors qu’il tenait un discours sur l’immigration.

La scène s’est déroulée jeudi à l’Assemblée nationale française. Alors qu’il intervenait sur le « drame de l’immigration clandestine », le député de La France Insoumise, Carlos Martens Bilongo, a été victime de propos racistes. Un parlementaire a lancé dans l’hémicycle : « qu’ils retournent en Afrique » ou « qu’il retourne en Afrique ». Après quelques minutes de confusion, la présidente de l’Assemblée a mis fin à la séance « compte tenu de la gravité des faits » et de « l’émotion légitime » dans l’hémicycle.

Identifié, le député Rassemblement National Grégoire de Fournas, l’auteur des paroles, a réagi. « Ils ont compris que je parlais du député, ce qui est complètement faux. C’est dans notre programme d’arrêter les vagues migratoires », a –t-il indiqué arguant qu’il parlait des migrants évoqués par Carlos Martens Bilongo et non du député lui-même.

De son coté le président Emmanuel Macron s’est dit « heurté par ces mots qui dans l’hémicycle comme hors de l’hémicycle sont intolérables. Soutien au parlementaire insulté ».

Marine Le Pen a quant à elle défendu le député, dénonçant une polémique « grossière » des « adversaires » du Rassemblement National. Il « évoquait les migrants transportés par les bateaux des ONG. La polémique créée par nos adversaires politiques est grossière et ne trompera pas les Français », a déclaré la présidente du groupe RN sur Twitter.

 « Aujourd’hui l’extrême droite a montré son vrai visage », a estimé jeudi la présidente des députés La France Insoumise Mathilde Panot.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »