Accueil / A la Une / « Il a vécu chez moi et je lui donnais 3 millions par mois », fulmine Samuel Eto’o

« Il a vécu chez moi et je lui donnais 3 millions par mois », fulmine Samuel Eto’o

Partagez ceci :

Le président de la Fecafoot Samuel Eto’o règle ses comptes avec ses détracteurs. Dans un entretien accordé à Canal 2 International, Samuel Eto’o a taclé un artiste qu’il a eu à soutenir dans le passé. Mais qui a retourné sa veste au fil du temps.

Pour l’ex footballeur camerounais, des personnes ont pensé qu’il a des choses à cacher.

« Certains ont même essayé de dire à l’opinion publique que je me refaisais une santé financière, mais ceux là, ils oublient que quand ils ont des difficultés, c’est vers moi qu’ils se retournent pour que je les aide » , a déclaré Samuel Eto’o.

Il va plus loin en évoquant le cas d’un rappeur qui s’est retourné contre lui.  

« Il y a même un certain chanteur rappeur qui oublie que pendant deux ans, il a vécu à mes frais en Europe avec plus de 5000 euros par mois. Je lui donnais 5000 euros le mois, soit 3 250 000F et il me critique aujourd’hui », a lâché sans ambages Samuel ETo’o sans citer de nom.

Mais selon les informations rapportées par les médias, il s’agirait de l’artiste Valsero, surnommé « le général Valséro ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »