Accueil / Afrique du Nord / L’Algérie soumet sa candidature pour intégrer le BRICS
Abdelmadjid Tebboune,76

L’Algérie soumet sa candidature pour intégrer le BRICS

Partagez ceci :

L’Algérie a lancé officiellement sa procédure d’intégration au groupe des BRICS. Lundi 7 novembre 2022, Leila Zerrouki, envoyée spéciale du ministère algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, chargée des grands partenariats internationaux, a annoncé la candidature de l’Algérie pour intégrer cette entité.

Depuis des mois, Alger a annoncé son intention d’intégrer le groupe des BRICS. Selon les dernières informations de l’Agence Anadolu, le prochain sommet des BRICS qui se tiendra à Pékin en Chine va étudier la candidature de l’Algérie avant de rendre effective son intégration. En juillet dernier, le président algérien Abdelmadjid Tebboune avait indiqué que « l’adhésion au groupe BRICS est tributaire de conditions économiques, dont l’Algérie satisfait une grande partie », dans un entretien diffusé par la chaîne de télévision publique.

Fondés en 2001, les BRICS étaient initialement composés du Brésil, de l’Inde, de la Chine, de la Russie et de l’Afrique du Sud avant l’intégration de l’Afrique du Sud en 2011.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »