Accueil / EUROPE / Allemangne : Chemnitz (All.) : un Allemand poignardé à mort par un Syrien et un Irakien, au moins 2000 manifestants expriment leur colère et réclament le départ de Merke

Allemangne : Chemnitz (All.) : un Allemand poignardé à mort par un Syrien et un Irakien, au moins 2000 manifestants expriment leur colère et réclament le départ de Merke

Partagez ceci :
Des milliers de sympathisants d’extrême droite se sont rassemblés lundi 27 août, dans la soirée, à Chemnitz sous haute tension. Cette manifestation intervient au lendemain d’une « chasse collective » aux immigrés dans cette ville de l’ex-RDA, dénoncée avec véhémence par Angela Merkel.
[youtube]https://youtu.be/gXJBC6Lco8Q[/youtube]

Le mouvement anti-immigrés et anti-islam Pegida ainsi que le parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) ont appelé à un rassemblement en début de soirée  à Chemnitz (ex-RDA) près du lieu où une altercation s’est déroulée entre une dizaine de personnes dans la nuit de samedi à dimanche.

Le mouvement affirme que la victime de 35 ans a été mortellement poignardée « en voulant protéger sa femme ». Les circonstances du drame restent très floues. La police a seulement indiqué que la victime était allemande et que la bagarre avait impliqué des gens « de diverses nationalités ». Deux autres personnes âgées d’une trentaine d’années ont aussi été blessées dans l’altercation.

Déjà la veille, près d’un millier de personnes avaient défilé à l’appel de divers mouvements d’extrême droite suite à ce décès, criant selon les médias locaux des slogans tels que « Les étrangers dehors », « Ceci est notre ville » ou encore « Nous sommes le peuple ». La police a fait état d’incidents avec ces protestataires, dont certains ont jeté des bouteilles sur les forces de l’ordre. Des témoins ont aussi rapporté que des manifestants s’en étaient pris physiquement à des étrangers en les pourchassant.

La maire de la ville de Chemnitz, Barbara Ludwig a exprimé son « indignation ». « Il est grave que des gens puissent ainsi se rassembler (…) courir dans la ville en menaçant des gens », a-t-elle dit à la chaîne de télévision locale MDR.

Les immigrés assimilés à des voleurs :



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »