Accueil / A la Une / Après le chagrin, de graves accusations contre la reine Elizabeth II !

Après le chagrin, de graves accusations contre la reine Elizabeth II !

Partagez ceci :

La monarque de la Grande-Bretagne a tiré sa révérence le jeudi 8 septembre 2022. Des messages de condoléances ont fusé des quatre coins du monde entier. Cependant, les hommages rendus à la reine d’Angleterre contrastent avec des propos beaucoup moins compatissants mais surtout accusateurs envers la mémoire de celle qui a marqué l’histoire de l’humanité par ses sept décennies de règne.

Sur une chaine d’État en Iran, la reine Elizabeth II serait considérée comme « l’un des plus grands criminels de l’histoire de l’humanité » et elle a même été comparée à Adolf Hitler dans une série de propos choquants.

« Peut-être qu’à la lumière de ses 70 ans sur le trône, elle devrait être incluse dans la même liste que Hitler. D’un certain point de vue, nous devrions être tristes que cette personne soit morte parce qu’elle est morte sans avoir été jugée, sans avoir été punie et sans avoir payé pour ses crimes », aurait déclaré l’universitaire Foad Izadi sur la chaîne iranienne Channel 1. Pour lui, « la reine est une célèbre impérialiste, colonialiste, criminelle de guerre ».

Atrocités contre les populations indigènes, vol de statues et d’objets d’art dans les pays colonisés, esclavage et oppression : ces conséquences de la colonisation britannique sont imputées à la reine Elizabeth II.

« Au cours de son règne de soixante-dix ans en tant que reine, elle n’a jamais reconnu les crimes perpétrés par la Grande-Bretagne et sa famille à travers le monde et était en fait un fier porte-drapeau des atrocités. Pour nous, sa mort est un rappel d’une période très tragique de l’histoire de ce pays et de l’Afrique », a réagi dans un communiqué le parti d’opposition Economic Freedom Fighters (EFF), troisième plus grand parti d’Afrique du Sud.

Ayant qualifié la reine d' »icône imposante du service désintéressé », le président kényan Uhuru Kenyatta a été vivement critiqué par certains Kényans pour avoir déclaré quatre jours de deuil national à l’annonce de la mort de la monarque.

En Inde, le hashtag « Kohinoor » est vite devenu viral après la mort de la reine Elizabeth, en référence à un gros diamant dans la couronne royale britannique qui aurait été volé à l’Afrique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »