Accueil / Africa top success / CAN 2019 : Vers la délocalisation de la coupe d’Afrique !

CAN 2019 : Vers la délocalisation de la coupe d’Afrique !

Partagez ceci :

Qui organisera la coupe d’Afrique des nations de football (CAN) en 2019 ? La question reste posée dans la mesure où le doute pourrait planer sur son organisation par le Cameroun. D’après les infos circulant sur le continent africain, ce pays cité pourrait ne pas organiser cette compétition de haut niveau, et ce pour des raisons avancées ça et là.

 

Ca parle en effet que la cause principale serait liée à certains problèmes financiers qui retarderaient l’avancement des chantiers dans ce pays qu’est le Cameroun. Partant de là, et selon certains médias,  la confédération africaine de football envisagerait d’attribuer l’organisation de ce rendez-vous footballistique important au Maroc.  

 

Ce pays pourrait donc le cas échéant remplacer le Cameroun dans l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2019 qui est prévue dans un premier temps du 7 au 30 juin 2019, soit dans presque une année, si cette date ne viendrait pas à être changée à la dernière minute. .

 

Apparemment et d’après d’autres infos, et lors de sa dernière visite au Cameroun, la commission d’inspection de la CAF aurait enregistré plusieurs failles et dysfonctionnements qui ont entaché la marche des travaux de construction des infrastructures prévues par le cahier des charges de l’instance continentale.

 

Des problèmes qui seraient liés en fait à des problèmes existants sur le chantier de construction du grade stade « Olembé », où on parle de grèves des travailleurs qui seraient la cause du ralenti dans l’accomplissement des travaux, et ce pour la simple raison que les ouvriers du chantier en question n’auraient pas perçu leurs salaires.

 

Pour cela, il parait clairement que la CAN 2019 pourra changer de domiciliation si jamais les problèmes persisteraient, d’autant plus qu’il ne reste que onze mois de son déroulement, où pour rappel, il y’aura 24 sélections qui vont y participer au lieu de 16 lors des précédentes éditions.

 

Nous y reviendrons…




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »