Accueil / Africa top success / Liberia: tourmente dans l’entourage de George Weah

Liberia: tourmente dans l’entourage de George Weah

Partagez ceci :

Trois des plus collaborateurs du président libérien, George Weah, ont été désignés par les Etats-Unis comme des moteurs de la corruption publique en cours dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

La pression monte sur le président George Weah au lendemain de sanctions imposées par les États-Unis à l’encontre de ses proches pour corruption. Les sanctions visent notamment son chef de cabinet et le procureur général du pays. Ils sont sanctionnés pour « avoir abusé de leurs positions pour saper l’indépendance des institutions démocratiques pour des gains personnels ».

L’ambassadeur américain Michael McCarthy a exhorté lundi 15 août le chef d’État libérien à « prendre de bonnes décisions », rappelant au président George Weah sa promesse de campagne de 2017.

En 2017 en effet, année de son élection, le président Weah avait fait de la lutte contre la corruption son cheval de bataille. Mais depuis, quasiment rien n’a bougé. L’opposition libérienne se réjouit de la suspension des trois hauts fonctionnaires.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »