Accueil / Africa top success / Même libérées, les trois soldates ivoiriennes ont été condamnées !

Même libérées, les trois soldates ivoiriennes ont été condamnées !

Partagez ceci :

Accusés d’être des mercenaires et détenus à Bamako depuis des mois, les 46 soldats ivoiriens ont été condamnés ce vendredi 30 décembre à 20 ans de prison. Les trois soldates libérées en septembre dernier n’ont pas échappé à la sentence.

La Cour d’assise de Bamako a définitivement clos le dossier des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis le 10 juillet.

Selon le communiqué, signé du procureur général Ladji Sara, et publié dans la soirée de ce vendredi, la justice malienne a condamné chacun de ces soldats à une peine de 20 ans de réclusion criminelle et deux millions d’amende pour « attentat et complot contre le gouvernement », « atteinte à la sûreté extérieure de l’État », « détention, port et transports d’armes et de munitions de guerre ou de défense (…) ayant pour but de troubler l’ordre public et par l’intimidation ou la terreur ».

Quant aux trois soldates libérées en septembre dernier grâce à la médiation togolaise, elles écopent de la peine de mort par contumace et 10 millions d’euros d’amende.

Cette décision a été prise à l’issue de deux jours d’audience.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »