Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Côte d’Ivoire / Réconciliation politique : N’djamena se tourne vers Abidjan pour la recette magique

Réconciliation politique : N’djamena se tourne vers Abidjan pour la recette magique

Partagez ceci :

Le ministre tchadien de la Réconciliation et de la cohésion sociale, Abderaman Koulamallah, a effectué un déplacement en Côte d’Ivoire, un mois après sa nomination. Au cours de ce séjour de 72 heures, il a échangé avec son homologue ivoirien Kouadio Konan Bertin « KKB » pour s’imprégner de l’expérience de la Côte d’Ivoire en matière de réconciliation politique.

« Il me fallait de l’expérience et c’est la Côte d’Ivoire que nous avons choisie, car vous répondez au mieux à la vision de réconciliation que nous avons. Votre engagement n’a pas d’égale », a indiqué Abderaman Koulamallah avant d’ajouter : « le chantier de la réconciliation n’est pas gagné d’avance, mais vous êtes sur la bonne ».

A l’exemple de la Côte d’Ivoire, le ministre tchadien de la Réconciliation et de cohésion sociale veut réparer la fracture sociale dans son pays en instituant une « journée de paix de réconciliation » à l’image de la journée nationale de la paix célébré le 15 novembre de chaque année.

La date du 12 février choisie à cet effet est la date symbolique où le pays de François Tombalbaye, premier président, a basculé dans une guerre civile en 1979. « Nous avons besoin de reconstruire notre unité et quand Dieu vous donne la possibilité d’être un dirigeant, vous devriez être juste, travailler pour la paix », a conclu le ministre Abderaman Koulamallah.

De son côté, Bertin Kouadio Konan salue cette démarche qui démontre l’intégration africaine et « vient fortifier la Côte d’Ivoire dans son élan et aussi mettre un coup de pression à faire mieux et consolider les acquis de cette réconciliation et de ne pas faire marche arrière ».

Ayant connu une grave crise postélectorale en 2010-2011 avec un lourd bilan de plus de 3.000 morts selon des enquêtes officielles, la Côte d’Ivoire a retrouvé aujourd’hui la stabilité et la paix.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »