Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Sommet CEDEAO/CEEAC: la sécurité à l’honneur !

Sommet CEDEAO/CEEAC: la sécurité à l’honneur !

Partagez ceci :

La question de sécurité, le défi majeur des pays africains, était au cœur du premier sommet CEDEAO-CEEAC qu’a abrité Lomé, la capitale togolaise le 30 juillet dernier. De nombreuses résolutions, inscrites dans une déclaration, ont couronnées ce renouveau historique de coopération entre les deux institutions. Ainsi, la « Déclaration de Lomé sur la paix, la sécurité, la stabilité et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent dans la CEDEAO et la CEEAC » présente un ensemble d’actions à mener pour relever le défi sécuritaire au sein des deux sous régions concernées.

Un comité de suivi ministériel de la déclaration de Lomé a été mis en place pour vérifier les avancées des décisions adoptées à ce sommet. Le dit comité devra se réunir chaque année. Tous les Chefs d’État présent à ce sommet se sont engagés «à coopérer pour mettre sur pied un Mécanisme d’alerte précoce ouvert à la société civile, aux femmes et aux jeunes», à l’heure où les attaques des groupes armés menaces les acquis de paix et de sécurité dans les deux communautés.

Le cas de plusieurs pays notamment de la Lybie, de la RDC et de la Centrafrique entre autres, a été soulevé lors du sommet. Le cas du Cameroun sur lequel beaucoup s’attendaient serait passé presque sous silence. Les Chefs d’État des deux communautés se retrouveront en 2020 au Tchad pour le prochain sommet. A Lomé par contre la CEDEAO entame une autre conférence le 31 juillet, essentiellement basée sur la crise politique togolaise. Le peuple togolais est en alerte en ce qui concerne les différentes résolutions qui découleront de cette assise.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »