Umalis Group
Home / deux / Après le pouvoir: que sont devenus ces 6 anciens présidents africains?

Après le pouvoir: que sont devenus ces 6 anciens présidents africains?

Partagez ceci :

Ils contrôlaient tout quand ils exerçaient la fonction suprême. Seulement qu’ils ignoraient totalement ce qu’ils deviendront le jour où ils quitteraient leur trône. Ces anciens chefs d’Etats qui ont rythmé la vie politique africaine, ont été contraints pour la plupart à une retraite forcée. Si certains ont été chassés du pouvoir par la rue, d’autres en revanche ont été congédiés via les urnes ou au terme de tractations avec leur successeur qui se sont parfois avérées un marché de dupes. Eh oui, il y a bel et bien une vie après le pouvoir. Et ces anciens maîtres de palais ont dû s’inventer une occupation plus ou moins particulière.

D’Amadou Toumani Touré à Joseph Kabila, en passant par Blaise Compaoré, José Eduardo dos Santos, Abdoulaye Wade et Olusegun Obasanjo…voici avec Jeune Afrique, « La vie après le pouvoir » de six anciens présidents africains:

• Amadou Toumani Touré, la retraite forcée

Résidant au Sénégal depuis le putsch de 2012, l’ancien chef de l’État malien vit un exil paisible, entouré des siens. Mais les menaces qui pèsent sur son pays d’origine ne le laissent pas indifférent, loin de là.

• Abdoulaye Wade, la politique dans le sang

À 90 ans passés, l’ancien chef de l’État sénégalais aurait pu goûter les joies d’une retraite bien méritée. Penser cela serait mal connaître Abdoulaye Wade, lui qui ne s’est jamais senti aussi vivant que sur le ring.

• Joseph Kabila, le gentleman-farmer

Joseph Kabila est loin d’avoir quitté la politique. Mais c’est désormais depuis son immense domaine de Kingakati, son autre passion, que l’ancien chef de l’État congolais tire les ficelles. Visite guidée.

• Blaise Compaoré, le mal du pays

Exilé en Côte d’Ivoire depuis 2014, l’ancien chef d’État vit confortablement mais rêve du jour où il pourra enfin rentrer chez lui, au Burkina Faso.

• José Eduardo dos Santos, l’exil amer

Attaqué de toutes parts par son successeur, l’ancien chef de l’État angolais vit mal la chute de son empire familial. Mais ses héritiers ne s’avouent pas vaincus.

• Olusegun Obasanjo, la retraite dorée

Médiateur reconnu des crises du continent, l’ancien chef de l’État nigérian, Olusegun Obasanjo, est aussi un infatigable homme d’affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »