Accueil / A la Une / États-Unis : Trump et ses enfants dans de sales draps

États-Unis : Trump et ses enfants dans de sales draps

Partagez ceci :

La procureure de New York vient de lancer des poursuites judiciaires à l’encontre de l’ancien président des Etats-Unis et trois de ses enfants mais aussi des cadres du groupe immobilier de Donald Trump. Au cœur de plainte : des pratiques financières malveillantes.

Selon jeune Afrique, ces poursuites sont l’aboutissement d’une enquête qui a duré plus de deux ans. Des dizaines de témoins ont été interrogés et des millions de documents ont été analysés.

La procureure de New York, Letitia James, accuse Donald Trump et ses enfants Donald Jr, Ivanka et Eric, de fraude financière et de pratiques illégales.

Selon les conclusions des enquêteurs, souligne notre source, ces derniers ont délibérément trafiqué les comptes de l’organisation en surévaluant fortement la valeur de ses biens afin de tromper des banques et des assurances pour obtenir des prêts plus importants et plus avantageux, et in fine pour s’enrichir.

Parallèlement, les mêmes biens étaient sous-évalués dans des déclarations fiscales, afin de payer moins d’impôts.

Par ailleurs, la procureure annonce qu’elle transmet les éléments de son enquête au fisc fédéral et au département de la Justice, qui devra déterminer s’il y a lieu de lancer des poursuites criminelles.

Elle rappelle que lorsqu’il a été interrogé, Donald Trump a préféré garder le silence plutôt que coopérer. Et de conclure son propos en expliquant que personne n’est au-dessus des lois.

Donald Trump dénonce « une nouvelle chasse aux sorcières » par une procureure générale ratée et raciste.

Pour sa part, l’ex-président des Etats-unis dénonce « une nouvelle chasse aux sorcières » par une procureure générale ratée et raciste.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »