Accueil / deux / Technologie: utilisateurs des Smartphones, Attention les « smombies » envahissent le monde !

Technologie: utilisateurs des Smartphones, Attention les « smombies » envahissent le monde !

Partagez ceci :

« Smombie » est le nom donné  aux personnes qui n’arrivent pas à se passer de regarder l’écran de leur téléphone portable un seul instant. C’est un mot formé à partir des mots « smartphone »  et « zombie ». De plus en plus courant aujourd’hui, le phénomène du smombisme attire plusieurs attentions.

Le mot est apparu dans le cadre de l’initiative intitulée « Le mot des jeunes de l’année » organisée en Allemagne en 2008 au cours de laquelle cette néologie inspiré d’un fait courant de nos jours a été élu «mot de l’année » .

En effet, aujourd’hui, on observe de plus en plus, a tous points, plusieurs piétons ayant les yeux rivés sur leur téléphone mobile au point de négliger leur  environnement immédiat et ne pas appréhender l’attention requise. Selon des experts, le phénomène de smombisme met en danger la sécurité du  « smombie » ainsi que  celle des autres.

Une étude menée en 2014 par l’organisation Dekra  dans six capitales européennes a permis de constater l’ampleur du phénomène. Sur 100 personnes suivies, 17% auraient adopté un comportement à risque, en consultant leur smartphone dans la rue sans se préoccuper d’un éventuel danger aux alentours. Les observateurs  disent avoir  même observé au cours de leur enquête une personne « s’arrêter au milieu des voies de circulation pour écrire un SMS, alors qu’un bus approchait ».

Le risque serait décuplé chez les 18-24 ans : « 92 % lisent ou envoient des SMS en marchant dans la rue, 79 % écoutent de la musique, 65 % utilisent des applications, 65 % prennent des photos et 50 % consultent des sites d’information », révèle l’enquête . Plus inquiétant encore, 25% des sondés déclarent avoir déjà « heurté un autre piéton », 16 % affirment « s’être cognés contre un poteau », 16 % ont « frôlé la collision avec un vélo », et 14 % « avec un véhicule », note l’étude.

Pourtant, la plupart des personnes concernées  semblent être, conscients du danger (78 %) sans toutefois essayer de changer, leurs comportements à risque, souligne l’enquête.

Ce comportement jugé dangereux incite certains pays à prendre des mesures pour limiter l’imminence des dangers.  L’Allemagne par exemple, a installé  des feux clignotants intégrés à des endroits clés ( feux de chaussée, carrefours, passages de tramway,etc). En Australie, des avertisseurs sonores sont installés à différents points des grandes voies , Du côté de la chine , il existe des voies piétonnes exclusivement réservées aux utilisateurs de portables. Plusieurs villes universitaires américaines , quant à elles, font inscrire des inscriptions « Look up » ( regardez devant vous ) à proximité des escaliers et de passages-piétons.

En Afrique, le sujet semble ne pas être une priorité. Les états sont pour l’heure  préoccupés par des actions  tournés vers d’autre  problèmes propres à leur réalité comme l’accès à l’eau,à l’énergie ou encore le développement de l’agriculture. La prudence devrait donc être un  choix personnel pour ne pas sombrer dans les méandres du smombisme.

Source: togotopinfos.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »