Accueil / A la Une / À Moscou, Sissoco Embaló sollicite l’appui de la Russie pour renforcer la marine bissau-guinéenne

À Moscou, Sissoco Embaló sollicite l’appui de la Russie pour renforcer la marine bissau-guinéenne

Partagez ceci :

En visite officielle en Russie, le président bissau-guinéen, Umaro Sissoco Embaló, s’est entretenu le mardi 25 octobre avec son homologue Vladimir Poutine. Les deux chefs d’Etat ont abordé la guerre en Ukraine avec ses effets sur l’Afrique, ainsi que les relations bilatérales entre leurs deux pays.

Vladimir Poutine et Umaro Sissoco Embaló ont également échangé sur les préparatifs du deuxième sommet Russie – Afrique, prévu en juillet 2023 à Saint- Petersbourg. Le président Poutine est son homologue ont évoqué le 50e anniversaire des relations diplomatiques entre Bissau et Moscou.  

La Guinée Bissau et la Russie sont des pays amis depuis l’époque de l’URSS, des étudiants bissau-guinéens fréquentent régulièrement des universités russes et des grandes écoles soviétiques. Aujourd’hui les deux États tissent les liens économiques, commerciaux, humanitaires entre autres. 

Embaló a exprimé auprès de son homologue russe le souhait que Moscou puisse fournir des frégates et un hélicoptère russes à son pays.

Selon le dirigeant bissau-guinéen, pour le moment la marine de son pays ne dispose que de petits navires de fabrication espagnole. Il a souhaité que la Russie puisse en fournir de meilleurs à son pays et également un hélicoptère militaire.

A cette demande, Poutine a indiqué qu’il était favorable et qu’ils allaient en discuter plus en profondeur dans les jours à venir. « D’accord, nous allons discuter de tout cela », a déclaré Poutine. 

« Les relations entre la Russie et la République de Guinée-Bissau ont toujours été bonnes tout au long de la formation de l’État de la république, il reste maintenant beaucoup à faire pour les développer », a renchéri Poutine. 

Umaro Sissoco Embaló a sollicité auprès du maître de Kremlin l’ouverture d’un dialogue entre Moscou et Kiev pour mettre fin à la guerre ukrainienne. Il a également posé le problème d’exportation des céréales vers l’Afrique, impactée par la guerre en Ukraine.

Vladimir Poutine affirme avoir réitéré l’importance de la paix et notamment les voies de sortie concernant la guerre. 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »