Accueil / Country / Amérique / Brésil:Le pays toujours sous le choc après la tentative de coup d’État
Brésil,5231

Brésil:Le pays toujours sous le choc après la tentative de coup d’État

Partagez ceci :

Après la tentative de coup d’État organisée par des militants de l’ancien président Jair Bolsonaro il y a 4 jours, le Brésil est toujours en état de choc. Première cible de cette tentative d’insurrection populaire, le président fraîchement élu Luiz Inacio Da Silva dénonce le rôle des forces armées dans cette action anticonstitutionnelle.

Les institutions républicaines brésiliennes (Présidence de la république, Parlement, Justice) ont échappé bel il y a 4 jours à une tentative de coup d’État. En effet, ces bâtiments symboles du pouvoir ont été saccagés à Brasilia. Il a fallu l’intervention des forces spéciales pour rétablir l’ordre.

Bouleversé par cette tentative de renversement de l’ordre établi, le président fraîchement élu Inacio Lula da Silva a exprimé sa défiance vis-à-vis ce jeudi 12 janvier vis-à-vis des forces armées et le rôle joué par celles-ci lors de la tentative de coup d’État du 8 janvier. Ce dernier se dit être convaincu que les officiers chargés de la sécurité avaient laissé les putschistes pénétrer dans le Palais du Planalto.

Luiz Inácio Lula da Silva prend des mesures fortes

Pour faire face à cette situation, le président brésilien a décrété une intervention fédérale : une disposition constitutionnelle qui révoque temporairement l’autorité des États au profit de l’État fédéral. Cette disposition est limitée à la sécurité publique et restera en vigueur jusqu’au 31 janvier.

Précisons que les dirigeants de la plupart des grandes démocraties notamment les États-Unis ont apporté leur soutien à l’exécutif brésilien.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »