Home / A la Une / Côte d’ivoire : Gbagbo et Bédié, ce qui les rapproche !
Former Ivory Coast Prime Minister Alassane Dramane Ouattara (L) of the Gathering of the Republican party poviews Ivory Coast president Laurent Gbagbo (C) shaking hands with Ivory Coast former President Henri Konan Bedie during a meeting held at the presidential palace in Abidjan on June 30,2010. Elections have been postponed seven times since Gbagbo's mandate ran out in 2005, the latest delay coming in February when the head of state scrapped both the government and the Independent Electoral Commission. Second row, second R Ivory Coast Prime minister Guillaume Soro. AFP PHOTO/ SIA KAMBOU

Côte d’ivoire : Gbagbo et Bédié, ce qui les rapproche !

Partagez ceci :

A l’approche des élections de 2020 en Côte d’ivoire, la réconciliation nationale serait plus qu’une nécessité pour les grandes figures politiques. Le 29 juillet dernier, pour une première depuis 10 ans, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, ont échangé des heures durant sur la vie politique ivoirienne, rapporte RFI.

Pour les deux anciens chefs d’Etats, il s’agit de combiner les actions pour une réconciliation nationale effective.

Une réconciliation qui passera par la mise en place d’une plateforme des partis l’opposition.


« …..certaines des violences des dernières élections locales et municipales demeurent toujours dans l’esprit des populations, ce qui fait craindre des situations difficiles après l’élection de 2020. Tout cela pose le problème de la réconciliation nationale qui, en réalité, n’a jamais été faite depuis le coup d’État de 1999. C’est la raison pour laquelle, en dehors du gouvernement, j’ai proposé une plateforme de l’opposition qui pourrait réaliser cette réconciliation nationale de tous les Ivoiriens », a déclaré Henri Konan Bédié dans une interview accordé à RFI.

« La plateforme est déjà entrée dans les faits. Nous travaillons ensemble, le PDCI comme le FPI et d’autres partis qui y adhèrent. Si [Laurent Gbagbo] rentre, il prend sa place dans tout cet ensemble. Nous menons ensemble le combat pour une réconciliation nationale complète, totale », a-t-il ajouté.

Il faut souligner que l’ancien président de l’assemblée nationale, Guillaume Soro aussi fera partie intégrante de cette plateforme puisque d’après Bedié, ce dernier avait donné son accord de principe « depuis longtemps » pour y participer.

Check Also

Togo : des détenus politiques demandent des explications au CACIT

Selon nos confrères d’icilome, dans une lettre en date du 13 novembre 2019, 15 détenus …

Traduction »