Accueil / Non classé / De Kabila à Tshisekedi : Lambert Mende, l’homme de tous les dossiers

De Kabila à Tshisekedi : Lambert Mende, l’homme de tous les dossiers

Partagez ceci :

Adulé par des uns et très controversé pour les autres, il a l’art de la rhétorique. Allusion tonitruant Lambert Mende, porte-parole du gouvernement de l’ancien président Joseph Kabila. Désormais passé dans le camp de Tshisekedi, cet as de la communication gouvernementale ne « regrette rien de ses choix ».

Qui ne le connaît pas ? Adulé par quelques-uns, controversé pour les autres, il était impossible de le rater pendant des années.

Onze ans durant, sur les plateaux de télévision, aux micros des radios et lors du traditionnel point presse hebdomadaire du gouvernement, l’ancien ministre de la Communicatio Lambert Mende (de 2008 à 2012 puis de 2014 à 2019) fut la voix du régime de Joseph Kabila.

Désormais, il prêche pour la chapelle de Félix Tshisekedi. Et milite pour que son nouveau champion effectue un second mandat.

Jadis fidèle de Joseph Kabila, il a décidé de rejoindre l’Union sacrée de Félix Tshisekedi. 

Pendant une décennie, Lambert Mende aura été le visage et la voix de l’aile dure du camp de Joseph Kabila, lorsque celui-ci était au pouvoir.

Omniprésent et toujours prompt à défendre la ligne officielle, envers et contre tous.

Mais deux ans après l’élection de Félix Tshisekedi, l’ex-ministre de la Communication et porte-parole des derniers gouvernements de son prédécesseur a finalement décidé de rejoindre officiellement l’Union sacrée.

Un retournement spectaculaire qu’il justifie dans un entretien avec Jeune Afrique.

« Nous avons décidé d’apporter notre appui à cette coalition gouvernementale élargie pour mettre fin à la crise politico-institutionnelle qui freine depuis plusieurs mois l’émergence de la RDC. Nous voulons contribuer au rétablissement de la cohésion nationale et à l’éradication du climat délétère provoqué par les polémiques stériles et fratricides qui menacent nos intérêts nationaux », a expliqué Lambert Mende.

Nous y reviendrons.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »