Accueil / Africa top success / Diplomatie: Paris écourte la mission de son ambassadrice au Togo pour harcèlement

Diplomatie: Paris écourte la mission de son ambassadrice au Togo pour harcèlement

Partagez ceci :

Jocelyne Caballero n’est plus ambassadrice de France au Togo. La diplomate française a été brusquement rappelée à Paris par sa hiérarchie. Il lui est reproché des  comportements d’intimidation à l’égard du personnel de l’ambassade.

Ce rappel de Mme Caballero fait suite à un dossier administratif qui avait été ouvert à son encontre et celui de son collaborateur,  le premier conseiller de l’ambassade, Aymeric Lorthiois , par le Quai d’Orsay le 28 juillet à Paris. 

Le deux diplomates n’étant plus en odeur de sainteté avec le personnel de l’ambassade ont fini par être interpellés pour avoir « malmené », « intimidé », plusieurs membres du personnel. 

Rappelons que deux mois avant l’interpellation de Madame Caballero et son collaborateur Monsieur Aymeric le 28 juillet, le Quai d’Orsay avait dépêché au mois de Mai à Lomé, Kareen Rispal, inspectrice du ministère des Affaires étrangères français pour écouter, interroger et enquêter sur les graves allégations des agents du corps diplomatique travaillant pour l’ambassade.

Des multiples problèmes liés à la gestion des affaires internes et à la gestion du personnel avaient attiré l’attention de son agenda d’inspection.

Signalons qu’il ne s’agit pas d’un rappel dû aux relations diplomatiques entre les deux Etats, l’ambassade poursuit son service régulièrement au Togo.

En poste au Togo depuis le 16 octobre 2020, Jocelyne Caballero était 19 ème représentante de la France au Togo, un pays qu’elle quitte sûrement avec regret.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »