Umalis Group
Home / A la Une / En Chine, les églises doivent remplacer la croix par une étoile

En Chine, les églises doivent remplacer la croix par une étoile

Partagez ceci :

Décidément, le christianisme n’a pas sa place en Chine. Le Parti communiste impose aux églises de retirer la croix de leur logo et de la remplacer par une étoile à cinq branches, qui est utilisée dans toutes les autres institutions publiques.

Début septembre, le Bureau des affaires religieuses de Jiujiang a ordonné aux églises officielles de retirer les caractères chinois du «christianisme» des sceaux des églises. 

En juillet, le gouvernement de Dazhongcun, dans le comté de Lanling, administré par la ville de Linyi, au niveau de la préfecture, dans la province du Shandong, a retiré des croix de «nombreux lieux de l’Église des Trois Autonomies approuvés par l’État», selon Bitter Winter, un magazine de la liberté religieuse. D’autres symboles et slogans religieux ont également été retirés des bâtiments.

Ces mesures contraignantes font partie de la politique de sinisation religieuse du président Xi Jinping, qui exige que le christianisme et les autres religions embrassent le socialisme et la direction du PCC.

La Chine reconnaît officiellement cinq religions: le bouddhisme, le taoïsme, l’islam, le protestantisme et le catholicisme. Alors que la constitution chinoise stipule que les citoyens ont la liberté de croyance religieuse, «elle» limite les protections pour la pratique religieuse aux «activités religieuses normales» et ne définit pas «normale».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »