Accueil / A la Une / L’ether surpasse désormais le bitcoin, la banque JPMorgan livre les raisons

L’ether surpasse désormais le bitcoin, la banque JPMorgan livre les raisons

Partagez ceci :

L’ether a pris le pas sur le bitcoin ces dernières semaines, avec une hausse de 41 % en avril, alors que le bitcoin est en baisse de 8 %. Dans une note publiée le 27 avril, JPMorgan donne trois raisons pour lesquelles l’éther surpasse le bitcoin et déclare que cette tendance pourrait se poursuivre à l’avenir, à mesure que la concurrence s’intensifie sur le marché des cryptomonnaies.

Il y a une grande différence entre l’ether et le bitcoin, souligne la banque. Le bitcoin est davantage une crypto-marchandise qu’une monnaie, et il est en concurrence avec l’or en tant que réserve de valeur.

Pendant ce temps, l’ether est l’épine dorsale de l’économie crypto-native et fonctionne davantage comme un moyen d’échange.

« Dans la mesure où posséder une part de cette activité potentielle [de l’ether] a plus de valeur, la théorie veut que l’ether surpasse le bitcoin sur le long terme », a déclaré JPMorgan. Si cette analyse se vérifie, l’éther pourrait se négocier jusqu’à 3 000 dollars (2 478 euros), selon un analyste technique.

Voici les trois raisons pour lesquelles l’ether a dépassé le bitcoin ces derniers jours, selon JPMorgan :

1. ‘Une liquidité plus résiliente’

Un choc de liquidité a frappé les cryptomonnaies la semaine dernière, mais le bitcoin a été plus durement touché que l’ether, selon JPMorgan.

« Cette course à la liquidité a pris naissance sur le marché des produits dérivés, entraînant des liquidations assez importantes. L’effet a été sans doute plus important sur les contrats à terme sur le bitcoin, où les liquidations de positions longues nettes depuis cet événement totalisent 23 % de l’intérêt ouvert ex ante ; cela dit, l’ether n’est pas en reste avec 17 % de liquidations de positions longues nettes sur la même période « , indique JPMorgan.

« Dans ce contexte, la reprise plus spectaculaire de la profondeur du marché de l’ether, qui est plus importante sur certaines Bourses qu’avant le récent choc de liquidité, est d’autant plus frappante », a déclaré la banque.

2. ‘Une moindre dépendance aux marchés dérivés pour transférer et stocker le risque’

« Sur un marché où le chiffre d’affaires au comptant est nettement plus élevé, il est plausible que la base sous-jacente de la position longue [à l’ether] dépende moins de l’effet de levier sous forme de contrats à terme et de swaps [que le bitcoin] », a déclaré JPMorgan.

3. ‘Une base de demande sous-jacente plus durable’

« Le réseau ethereum est depuis longtemps caractérisé par un rythme de transactions plus élevé sur la blockchain publique que ne l’est le bitcoin, probablement en grande partie en raison de l’activité accrue sur DeFi et d’autres plateformes », a souligné JPMorgan.

« En conséquence, une proportion plus élevée de jetons ether se comporte comme si elle était plus hautement liquide que le bitcoin, 11% contre 4% selon certaines estimations au cours du mois dernier… Dans un marché où le chiffre d’affaires au comptant est nettement plus élevé, il est plausible que la base sous-jacente de l’exposition longue soit moins dépendante de l’effet de levier sous forme de contrats à terme et de swaps », a déclaré JPMorgan.

Avec Business Insider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »