Accueil / A la Une / « Mon argent est le mien…Seul Dieu me jugera », voici le joueur le plus avare d’Afrique (photo) 

« Mon argent est le mien…Seul Dieu me jugera », voici le joueur le plus avare d’Afrique (photo) 

Partagez ceci :

Gloire, richesse, célébrité…Les footballeurs professionnels mènent naturellement un train de vie fastueux. Alors que certains joueurs sont particulièrement philanthropes, d’autres en revanche ont la réputation d’incarner l’ouvrage « L’Avare de Molière ».

C’est le cas de l’ancien footballeur camerounais Geremi Njitap qui serait le premier, rapporte le média 237online.

Bien qu’il ne figure pas officiellement par dans le classement des 10 joueurs africains les plus riches, ce dernier jouit probablement d’une certaine fortune en prenant en compte sa carrière internationale et son palmarès plus que remarquable.

Et à ce titre, son aide financière aurait été souvent demandée. Une situation qui indispose au plus haut point le Camerounais et qui l’a poussé à briser le silence.

Voici l’intégralité de sa déclaration :

« J’ai plus envie que les gens me dérangent sur ma page. Je ne suis pas un Samaritain comme Samuel Eto’o. Lui c’est lui moi c’est moi. J’ai pas souffert pendant des années pour sauver le monde entier. Ma propre famille même se plaint de moi mais ça m’est égal.

Seul Dieu me jugera et non les humains . Tu donnes ou tu ne donnes pas tu n’as jamais donné, à quoi ça sert ?

J’ai toujours dit à Samy ‘un jour ils se moqueront de toi’. La Bible a tout prédit, moi Njitap, je reste le même. Mon argent est le mien; si je n’avais pas joué au foot, qui serait prêt à me venir en aide ?

Je n’achète pas la sympathie. Tu n’entendras pas que j’ai fait un don vertigineux à quelqu’un. Beaucoup croient que je ne vis pas au Cameroun, je préfère m’enfermer chez moi.

Ma barrière est toujours fermée; même mon vigile n’a pas le plat chez moi, son salaire suffit ! »




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »