Accueil / A la Une / Pourquoi plusieurs multinationales quittent le marché ougandais ?

Pourquoi plusieurs multinationales quittent le marché ougandais ?

Partagez ceci :

Depuis un mois, l’on assiste à des annonces en cascade de départ de plusieurs multinationales du territoire ougandais. Selon RFI, trois compagnies dans le secteur des grandes surfaces et des opérateurs téléphoniques notamment, ont confirmé mettre un terme à leur activité dans le pays d’ici à la fin de l’année. La situation inquiète les économistes.

Les magasins ShopRite, ceux de Game et l’opérateur Africell…Trois grands groupes internationaux ont annoncé depuis quelques jours, mettre la clé sous le paillasson en Ouganda.

Et la liste risque d’être rallongée dans les prochains jours.

Parmi les secteurs à risque : les banques et les assurances.

Pour l’économiste Africa Kiiza, la crise mondiale liée au Covid-19 est un accélérateur, mais pas la cause principale de ces départs. 

Selon ce dernier, ces fermetures sont dues au faible pouvoir d’achat de la classe moyenne, « trop restreinte pour soutenir les activités de grands groupes ».

Le chercheur affirme également que les nombreuses taxes sur les sociétés pèsent sur le budget des entreprises.

A noter par ailleurs que le ralentissement de l’économie dû aux confinements a ensuite aggravé la situation : en 2020, la croissance s’est resserrée à 2,9%, contre 6,8% en 2019.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »