Accueil / Musique / RDC: le concert de Fally Ipupa tourne au drame, 11 morts !

RDC: le concert de Fally Ipupa tourne au drame, 11 morts !

Partagez ceci :

Au moins onze personnes sont décédées, samedi 29 octobre, dans une bousculade lors du concert du chanteur congolais Fally Ipupa au Stade des Martyrs, à Kinshasa. Parmi les victimes, l’on enregistre neuf spectateurs et deux policiers. L’annonce a été faite ce dimanche matin par la police nationale, après une nuit bien agitée.

L’on signale que des blessés graves sont également à déplorer dont certaines causées par morsures des chiens bergers commises à la sécurité dans le cadre de ce concert.

Selon RFI, le stade était plein à craquer. Des spectateurs étaient même installés sur le terrain et d’autres s’étaient engouffrés jusque dans les couloirs du stade.

Selon une source proche de l’organisation, ce concert marquant les 16 ans de carrière de l’artiste a réuni plus de 120 000 personnes. 

On ne connaît pas encore ce qui a déclenché la bousculade, mais plusieurs spectateurs se sont évanouis avant et pendant le concert.

Des investigations se poursuivent pour connaître les raisons de ce drame qui aurait pu être évité, selon Daniel Aselo, le vice-Premier ministre de l’Intérieur et Sécurité, pour qui l’origine de cette catastrophe vient du débordement de l’événement. 

Les autorités estiment que la mobilisation a été sous-évaluée, mettent en cause les organisateurs, qui, indiquent-elles, n’ont pas respecté leurs engagements, notamment en matière de capacité d’accueil du stade de 80 000 places assises et qui était plein à craquer.

« Ils devront répondre de leurs actes devant la justice »

Ce dimanche matin, Daniel Aselo a ainsi mis en cause les organisateurs de l’événement qui, selon lui, n’ont pas respecté leurs engagements, notamment en matière de capacité d’accueil. « Ils devront répondre de leurs actes devant la justice », a-t-il déclaré.

« Les gens étaient étouffés. Personne n’a été tabassé. Dans cette histoire, l’organisateur de l’événement doit être poursuivi et puni. Il doit se présenter et dire à la République pourquoi a-t-il ainsi mal organisé cet évènement qui a conduit les gens à la mort », a-t-il déclaré.

D’après Daniel Aselo, un membre du comité d’organisation a été interpellé dans la matinée et d’autres sont recherchés.

Fally Ipupa, sollicité par RFI, est resté prudent dans ses mots, tout en exprimant sa profonde tristesse après ce drame dont il affirme n’avoir été informé que ce dimanche matin. Pour lui, il y a encore beaucoup de spéculations.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »