Home / A la Une / Showbiz: « OKPOEA ? », l’artiste Maxfire va en guerre contre les « intox »

Showbiz: « OKPOEA ? », l’artiste Maxfire va en guerre contre les « intox »

Partagez ceci :

Dans la capitale togolaise, les rumeurs vont très vite. Maxfire alias « l’artiste orchestre du peuple », dans son nouveau hit « OKPOEA ? » (tu l’as vu?, ndlr), demande aux mauvaises langues s’ils sont vraiment témoins des ragots qu’ils racontent.

Trois (3) ans (29 Juillet 2016 – 29 Juillet 2019) après son premier titre « Toto », Maxfire revient avec un nouveau tube qui promet du lourd. Titré « OKPOEA », cette nouvelle sortie de la star togolaise expose au grand jour de nombreuses rumeurs qui circulent à Lomé.

Bien coiffé avec un œil fermé, tel se présente la star togolaise sur la cover qui enveloppe le morceau avec le titre en grand.

Une vérité enveloppée dans l’humour ne perd toutefois pas sa valeur. L’artiste le sait très bien puisqu’il a pris l’habitude de sortir des sons de ce genre. En effet, ce nouveau morceau qui se présente comme de l’amusement, se veut éducatif : comme quoi, il ne faut jamais affirmer ce que l’on n’a pas vu ou entendu soi-même, mieux ce dont l’on n’est pas sûr.

Sorti il y a quelques heures, les vues du titre ont déjà dépassé la barre de 100 sur Youtube, ce qui dénote de la popularité de cet artiste qui ne fait qu’enchainer les chansons à succès depuis Toto.

Téléchargez ici « OKPOEA ? https://beatzaddiction.com/t-3649-okpoea.html »

Artiste complet, Max compose lui-même sa musique et c’est avec une facilité déconcertante qu’il arrive à dire des vérités dans un langage de plaisanterie.

Pour rappel, MAXFIRE a remporté le meilleur tube de l’année 2017 avec son tube « Kpangogo » aux All Music Awards.

L’année 2019 a vu la sortie de deux titres « Yesu gbana (Jesus revient) » et « Esso Labalè », une manière spéciale à l’artiste de dire merci à Dieu pour ses bienfaits et son soutien considérable dans sa vie.

Ci-dessous la vidéo démo annonçant pour bientôt, la sortie du clip officiel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »