Accueil / A la Une / Afrique : qui est Léopoldine Emma Douala, pionnière des hôtesses de l’air ?

Afrique : qui est Léopoldine Emma Douala, pionnière des hôtesses de l’air ?

Partagez ceci :

Léopoldine Douala-Bell épse Smith prenait il y a 65 ans son premier vol comme un agent de bord (avec l’Union aéromaritime de transport). En 1960, elle devient la première Africaine qualifiée dans l’aviation française et elle rejoint l’équipage d’Air Afrique en tant que premier employé d’origine africaine embauché.

Cette princesse de la famille royale Douala au Cameroun est devenue peu après le premier chef de cabine d’Air Afrique. Ayant été dissuadé par son père d’embrasser une carrière de vétérinaire, Léopoldine Douala Bell est devenue par défaut hôtesse de l’air et elle a exercé ce métier pendant douze ans à subir racisme et préjugés.

Après son Baccalauréat obtenu en 1956 à l’âge de 17 ans, Léopoldine a été recrutée par la Compagnie aérienne Union aéromaritime de transport qui l’envoie en France pour sa formation de vol à Air France.

Même après sa retraite, elle reste pour les générations la pionnière des femmes noires qui, aujourd’hui, portent fièrement l’uniforme des plus grandes compagnies aériennes.

Léopoldine Douala-Bell quitte Air Afrique pour le poste de directrice de l’agence de voyages Reunited Transport Leaders à Libreville, au Gabon. Six ans plus tard, elle s’envole à Washington pour étudier l’anglais à l’Université de Georgetown, où elle fait la rencontre de son futur mari, l’américain Leroy Smith.

Léopoldine Douala-Bell Smith a été honoré en 2015 à l’occasion du 40ème anniversaire de l’organisation Black Flight Attendants of America au Flight Path Museum de l’aéroport international de Los Angeles.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »