Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Cameroun : 25 élèves surpris en pleins ébats s3xu3ls

Cameroun : 25 élèves surpris en pleins ébats s3xu3ls

Partagez ceci :

Selon des sources locales, ces élèves ont été surpris alors qu’ils s’envoyaient en l’air dans un domicile inhabité dans la ville de Sangmelima au Sud du Cameroun.

Des tenues scolaires jetées ça et là, de l’alcool, des préservatifs, de la drogue en quantité, voilà quelques-uns des objets trouvés sur le lieu des ébats s3xu3ls. Selon les voisins qui ont fait la découverte, au moins 25 élèves ont été pris en flagrant délit samedi dernier, alors que ceux-ci savouraient des moments de plaisir avec leurs camarades filles dans un domicile inhabité. Dans le groupe, « certains étaient chargés de faire des vidéos de leurs moments de plaisir », raconte un voisin.

Alertée, la police de la ville de Sangmelima a fait une descente sur le terrain. Ces élèves ont été interpellés et conduits vers l’unité de police pour exploitation.

Des scènes de ce genre sont courantes au Cameroun. L’on se souvient encore du cas du lycée bilingue de Kribi, où pareilles scènes s’étaient produites, ou encore de l’opération menée sur renseignements par la brigade de Nlongkak qui avait conduit à l’interpellation de 6 élèves en pleine partouze à Yaoundé. L’activité était menée au domicile d’un homme âgé de 75 ans.

Depuis quelque temps en effet, drogues, violences, comportements immoraux et autres mauvaises pratiques ont investi l’environnement scolaire censé dispenser le savoir. L’on a encore en mémoire cette vidéo X tournée par des élèves en tenue de classe qui avait également fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Pourtant le code pénal camerounais prévoit des sanctions contre les trafiquants de drogues dont la consommation et le trafic, ainsi que les outrages à la pudeur sur mineurs.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »