Accueil / Pays / Afrique Centrale / Cameroun: la police détruits des centaines de faux médicaments
Médicaments,Cameroun

Cameroun: la police détruits des centaines de faux médicaments

Partagez ceci :

De faux médicaments d’une valeur de 136 millions détruits à l’Est du Cameroun
La cargaison détruite contenait, selon la Gendarmerie nationale des médicaments génériques, antibiotiques, antiépileptiques, anti-inflammatoires, etc.

« Nous ne baissons pas les bras. Régulièrement, il y a des saisies qui sont effectuées par nos services de la douane, la gendarmerie, la police et nous nous assurons que ces produits sont réellement détruits publiquement. Nous espérons que les pertes que nous infligeons à ces opérateurs frauduleux vont les dissuader de ne plus continuer le trafic des médicaments », déclaration faite, le lundi 29 août à Bertoua, la capitale régionale de l’Est, par le gouverneur de cette région, Grégoire Mvongo.

La cargaison de médicaments saisis par la gendarmerie et les services de la douane, contenait des dizaines de cartons avec de divers médicaments (génériques, antibiotiques, antiépileptiques, anti-inflammatoires, etc.). La cargaison a été incinérée devant les autorités.
Le 20 avril dernier, près de 22 millions de francs de faux médicaments avait déjà été détruit à Bertoua. Ils étaient destinés à alimenter le marché local.

En 2021, près de 3 milliards de francs CFA de faux médicaments ont été détruits, selon le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) indique que le trafic de faux médicaments tue au moins 100 000 personnes chaque année.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »